Pseudomorphose Bois pétrifié mars 2012 CRDP Monpellier

100-photographes-affiche-final-72dpi.jpg

 

 

Bois Petrifié Auracaria d'Arizona présenté dans la grande Serre du Jardin des Plantes de Paris

 

Pseudomorphose, le bois pétrifié

Photographies de Pierre Grech, poème de Maguy Grech

août 2011

Pseudomorphose

 

Une forêt du Trias aujourd’hui pétrifiée

L’histoire des arbres pétrifiés d’Arizona, dans les Bad-lands, à 1800 mètres d'altitude , commence il y a 225 millions d’années dans une immense forêt constituée principalement d’araucarias.

Les oiseaux n’existent pas. Entre les arbres, il n’y a pas d’herbe.

Les habitants de ces contrées sont des théropodes, dinosaures carnivores, les pro sauropodes, brouteurs en hauteur remplacés par les sauropodes, au cou encore plus long, des géants de 100 tonnes (le poids de 15 éléphants).

 

   

Il y a 225 millions d’années, les Montagnes Rocheuses n’existaient pas. Leur soulèvement a hissé les arbres en altitude. Les Tremblements de terre les ont brisés en « logs », portions de tronc ou « billons » de 1 mètre de long environ. Les intempéries les craquellent, les eaux d’infiltration et les racines disloquent les troncs, l’air oxyde leurs couleurs. En surface, ils deviennent sable (arénisation) à plus ou moins long terme. Seuls ceux gisant en profondeur sont protégés. L’érosion (vent, pluie) a fait apparaître les arbres qui étaient enfouis, à l’époque du trias, à 800m de profondeur.

Les arbres fossiles ne contiennent donc plus de bois mais sont constitués de quartz microcristallins hydratés. On parle de silicification, (calcédonisation ou opalisation). Certaines cavités ont été comblées d’agate, d’améthyste ou de citrine.

Il s’agit d’une pseudomorphose.



lien : http://www.araucaria.boispetrifie.fr/fr/le-bois-fossile

Date de dernière mise à jour : 28/01/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site